Le consommateur de médias exclusivement numériques

L’étude offre un portrait des tout-numériques, une sous-population de la génération Y qui ne consomme des produits médiatiques que sur des plateformes numériques. Fondée sur des conversations libres avec des personnes de 16 à 34 ans, elle dresse un portrait de leur consommation médiatique quotidienne et offre des éléments de réponse quant aux raisons pour lesquelles elles considèrent le contenu numérique comme étant la norme.

Ces conclusions révèlent que, de nos jours, certains consommateurs ne se contentent pas de délaisser les plateformes traditionnelles pour se tourner vers le contenu numérique : ils ont toujours consommé des produits médiatiques sur des plateformes numériques. Le plus grand changement qu’ils pourraient apporter à leur consommation de contenu serait en fait de regarder la télévision par câble, d’écouter la radio FM et de lire un journal ou un magazine imprimé. Tout indique qu’il s’agit d’un nouveau type de consommateur qui perçoit ses habitudes comme étant entièrement normales et naturelles. En fait, certains consommateurs exclusivement numériques ne savent même pas qu’ils appartiennent à une sous-population.

Ces consommateurs ont des caractéristiques communes : ils sont habiles pour adapter les appareils à leurs besoins, leur mode de vie est intrinsèquement numérique et ils ont l’habitude de laisser de côté les médias traditionnels pour avoir accès à une grande sélection de contenu, et ce, même s’ils se butent à une surabondance d’options. Les conversations tenues avec eux ont également permis d’observer qu’ils sont bien conscients des effets négatifs de leurs habitudes de consommation des médias sur les créateurs de contenu, mais ils chérissent par-dessus tout la liberté que ces habitudes leur procurent.

Explorer d’autres contenus

Infolettre