Balado Now & Next S2E3 – Pour Alanis Obomsawin, la techno importe, mais la voix l’emporte

Documentariste et artiste de renommée mondiale, Alanis Obomsawin rend visite à Leora Kornfeld en studio pour discuter de sa façon de travailler, de la production de documentaires aujourd’hui et de ce qui la rend optimiste.

À écouter sur:

La techno importe, mais la voix l’emporte: l’iconique documentariste Alanis Obomsawin

Cet épisode nous amène au cœur d’une grande conversation avec la réputée documentariste Alanis Obomsawin, l’une des cinéastes autochtones les plus remarquables au monde. Celle-ci a réalisé plus de cinquante films en autant d’années de carrière, mais son documentaire sur la crise d’Oka de 1990 reste l’une de ses œuvres les plus connues. À 80 ans, Alanis ne ralentit pas. Son 53e film, Jordan River Anderson, The Messenger, a été présenté en première au Festival international du film de Toronto de 2019. Il lui a d’ailleurs valu le prix du meilleur documentaire canadien au Festival international du film de Vancouver en 2019.

Le milieu du documentaire a bien changé depuis qu’Alanis Obomsawin a commencé à réaliser des films dans les années 1960, et ce surtout dans les dernières années. En effet, on assiste à une véritable ruée vers l’or dans ce secteur, grâce aux services de diffusion en continu et aux plateformes de vidéo sur demande. Voilà autant de nouvelles avenues pour ce genre cinématographique, qui était autrefois confiné aux sorties en salle de cinéma, à la location de cassettes ou de DVD, ainsi qu’à une ou deux cases horaires. Par conséquent, des documentaires connaissent un grand succès, certains générant des recettes dans les huit chiffres au box-office. C’est un phénomène plutôt rare dans le monde du doc.

Quelles sont donc les réflexions de cette icône du documentaire en cette période de changements qui révolutionnent non seulement le monde du documentaire, mais celui des médias et de la technologie en général? Vous pourrez le découvrir dans cet épisode de Now & Next, mettant en vedette Alanis Obomsawin.

Dans cet épisode:

  • La vision d’Alanis Obomsawin du rôle des documentaristes aujourd’hui (4:15)
  • Sa relation avec les nouvelles technologies (5:26)
  • L’effet des technologies sur le caractère sacré du visionnement d’un documentaire (10:52)
  • Ce qui la rend optimiste (17:11)

Téléchargez une transcription en français de cet épisode

Pour approfondir

  • Voyez les films d’Alanis Obomsawin sur le site Web de l’Office national du film.
  • L’ONF a soigneusement préparé une liste de lecture de certains des films d’Alanis Obomsawin «les plus marquants» dans le cadre d’un hommage à la cinéaste.
  • Une autre sélection des films d’Alanis Obomsawin, préparée par l’auteure Julie Matlin, se trouve sur le blogue de l’ONF.
  • Écoutez 50 years of Indigenous Cinema: The Impact of Alanis Obomsawin à l’émission Unreserved de CBC.
  • Écoutez ‘This is why I revolt’: How Alanis Obomsawin’s painful childhood experiences inform her filmmaking à l’émission The Current, de CBC.
  • Lisez le texte D’où provient le financement des documentaires rédigé par l’animatrice du balado Now & Next Leora Kornfeld sur FMC Veille.
  • Lisez La montée du doc: en cette ère de post-vérité, le documentaire se démarque, également par Leora Kornfeld, sur FMC Veille.
  • Voyez tout le contenu relatif aux documentaires sur le site FMC Veille.
  • À Montréal, une murale peinte par l’artiste Meky Ottawa rend hommage à Alanis Obomsawin. On peut la voir sur le site Web Art Public Montréal.

Crédits

Extraits utilisés avec la permission de l’Office national du film

À propos de Now & Next

La série de balados Now & Next présente des entrevues de fond avec des spécialistes qui parlent des tendances émergentes et de la transformation numérique du monde des médias et du divertissement. Présentée par le Fonds des médias du Canada, la série est produite par Katie Jensen et animée par Leora Kornfeld. Elle est enregistrée chez Vocal Fry Studios, à Toronto.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here