Comment établir un budget réaliste pour votre campagne de financement participatif

Un des ingrédients les plus importants du succès d’une campagne de financement participatif est l’établissement d’un objectif de financement réaliste.

Malgré l’importance de fixer un objectif de financement qui tient compte des réels besoins financiers de votre projet afin de convaincre vos donateurs potentiels de son bien-fondé, il vous est tout aussi important d’inclure toute dépense que vous pourriez engager durant le processus de financement participatif au moment d’établir votre objectif de financement. Une bonne règle pratique à appliquer est de fixer votre objectif de financement à 33 % de plus que le montant réel dont vous devrez disposer pour mener votre projet à terme.

Cependant, le meilleur moyen de vous assurer de recueillir les fonds dont vous aurez besoin consiste à dresser un budget de financement participatif qui comprend les principales dépenses liées à votre campagne de financement participatif ainsi que le montant total dont vous devrez disposer pour couvrir les coûts de votre projet.

Vous trouverez ci-dessous un sommaire des principaux éléments à considérer au moment de dresser le budget de votre campagne de financement participatif. Utilisez ce guide ainsi que notre modèle de budget pour établir un objectif de financement réaliste qui vous permettra de financer votre projet et de couvrir les coûts que vous engagerez pendant votre campagne.

Voici ce dont vous devrez tenir compte au moment de fixer votre objectif de financement :

Coûts réels du projet

La première chose que vous devez faire est établir le montant qu’il vous faudra pour réaliser votre projet. Ce montant variera considérablement selon l’état d’avancement de votre projet et le type de projet que vous réalisez. C’est le montant que vous établirez à ce stade-ci qui est le plus important. Ultimement, votre objectif est d’aboutir à ce montant au terme du processus de financement participatif afin de pouvoir mener votre projet à terme. Il est important que vous fassiez vos recherches et ayez une bonne idée de combien votre projet vous coûtera avant de fixer votre objectif de financement. Une fois que vous avez établi combien il vous faut, vous devrez majorer ce montant suffisamment pour couvrir l’ensemble des dépenses que vous engagerez pour mener à terme votre campagne de financement participatif.

Voici une liste (non exhaustive) de coûts pouvant être engagés dans le cadre de projets types :

  • Acquisition de droits (s’il y a lieu)

  • Rédaction de scénarios et/ou scénarisation

  • Frais de main-d’œuvre (n’oubliez pas de tenir compte de tous les stades de développement du projet, jusqu’à la distribution)

  • Vente et distribution

  • Marketing et promotion (du produit)

  • Espaces à bureaux et/ou studios

  • Fournitures et matériaux

  • Frais administratifs et autres frais généraux

Exécution

Si l’expérience de Haunts nous a appris quelque chose, c’est ceci : si vous n’estimez pas adéquatement le coût des mesures incitatives de votre campagne de financement participatif, votre campagne risque de s’avérer moins rentable que prévu ou vous pourriez même encaisser une perte nette à terme.

Voici quelques points à garder en tête au moment de calculer le coût d’exécution :

  • Calculez exactement combien vous coûtera la production de vos articles promotionnels ou la tenue de votre soirée de lancement extravagante avant de vous engager auprès de vos contributeurs.

  • Prenez le temps de bien évaluer les incitatifs que vous offrirez. Les incitatifs non matériels (ex. : numériques et expérientielles) coûtent moins cher à produire et vous évitent les coûts d’envoi. Ainsi, ils auront une incidence beaucoup moins grande sur votre budget. Sinon, optez pour des articles à faible coût que vous pourrez expédier à bas coût.

  • Estimez le nombre de mesures incitatives dont vous aurez besoin pour chaque niveau de contribution. De plus, rappelez-vous qu’il vaut mieux surestimer que sous-estimer pourvu que votre estimation soit réaliste.

Vous êtes susceptible de recevoir un nombre beaucoup plus élevé de petites contributions. À l’heure actuelle, la sagesse populaire suggère que la contribution moyenne se chiffre à 25 $; donc, n’optez pas pour un incitatif trop coûteux à ce niveau. Aussi, vous voudrez peut-être limiter le nombre d’incitatifs que vous offrez en échange de contributions plus élevées afin de réduire vos coûts.

  • N’oubliez pas de tenir compte des frais d’expédition. Si votre campagne s’adresse à un public international, assurez-vous que les frais d’envoi à l’étranger ne seront pas plus élevés que les contributions que vous recevrez. Envisagez la possibilité de limiter les incitatifs offerts aux contributeurs internationaux à des incitatifs non matériels ou de percevoir un léger frais d’expédition si un contributeur international souhaite recevoir des incitatifs matériels que vous offrez. D’une façon ou de l’autre, il est important de tenir compte des frais d’envoi intérieurs et internationaux au moment d’estimer vos frais d’expédition.

  • Aussi, tenez compte du temps et de l’effort que vous devrez investir dans le processus incitatif à la fin de la campagne.

Trucs et astuces

Faites preuve de prudence en optant pour une approche fondée sur le scénario le plus défavorable au moment de préparer vos estimations.

N’oubliez pas d’inclure le coût lié à l’emballage dans l’estimation de vos coûts

Dans la mesure du possible, tentez d’inclure des frais d’envoi additionnels pour couvrir les frais d’expédition élevés liés aux envois aux contributeurs internationaux.

Indiegogo a publié certaines statistiques sur les niveaux de contribution les plus populaires parmi les supporters des projets de financement participatif sur sa CF micro-site: best practices update #3 (February 2014) 3 of 2 plateforme. Le billet de blogue présente également une ventilation des niveaux de contribution ayant produit le plus de valeur pour les propriétaires de projet. Ces statistiques vous seront utiles pour estimer le nombre de contributeurs auquel vous pourrez vous attendre à chaque niveau.

Consultez les estimations de Lucas McNelly des niveaux de contribution calculés à partir de données recueillies dans le cadre de 717 campagnes.*

* Veuillez noter qu’il y a une petite erreur de calcul du montant de la contribution moyenne dans le modèle de McNelly. Donc, au moment d’utiliser son modèle, assurez-vous de contre-vérifier les calculs.

Marketing

Les coûts de marketing et de promotion de votre campagne pourraient s’avérer les principales dépenses liées à votre processus de financement participatif. Aussi, il s’avère que ces coûts sont les plus difficiles à estimer. Voici quelques éléments dont vous devrez tenir compte au moment d’estimer vos coûts de marketing :

  • Matériel promotionnel (ex. : vidéo de campagne, communiqués de presse, maquettes, démonstrations de jeux, etc.). Du matériel promotionnel de qualité est un ingrédient essentiel d’une campagne réussie. Si vous tentez d’économiser et de couper les coins ronds à cet égard, ni vous ni votre campagne n’en bénéficierez. Assurez-vous donc d’établir votre budget en conséquence.

  • Une des dépenses de marketing les plus imprévisibles et parmi les plus élevées est le coût de soutenir la mobilisation de votre communauté de supporters, et ce, avant, pendant et après votre campagne. Il est possible que vous deviez embaucher une nouvelle ressource pour gérer la mobilisation de votre communauté ou encore vous pourriez décider d’assumer le coût d’opportunité lié à l’affectation d’une partie de votre temps et de celui d’autres ressources sur le projet à la gestion de la communauté. D’une façon ou de l’autre, vous devrez estimer le temps que vous devrez y mettre en ressources humaines et le coût (en dollars) de ce temps afin d’en tenir compte au moment d’établir votre objectif de financement.

  • Vous voudrez peut-être aussi tenir compte d’autres coûts de marketing comme les coûts de ressources humaines associés à l’obtention de couverture dans des canaux médias plus traditionnels (ex. : publications électroniques et imprimées, entrevues à la télévision et la radio).

Trucs et astuces

Gérer une communauté en ligne peut s’avérer un travail à temps plein, surtout si vous comptez un grand nombre de supporters qui veulent s’engager avec vous à intervalles réguliers. Veillez à affecter suffisamment de ressources aux besoinspromotionnels de votre campagne.

Frais

Il est important de tenir compte des divers frais que vous engagerez pendant votre campagne. Étant donné que votre campagne pourrait être assujettie à des frais équivalant à 10 % ou plus des fonds recueillis, vous devrez établir votre objectif de financement de sorte à couvrir ces frais sans nuire au financement de votre projet. Voici des frais types auxquels vous pouvez vous attendre :

  1. Frais de plateforme. Les frais de plateforme varient habituellement entre 2 % et 5 % des fonds recueillis, mais ils peuvent atteindre 10 % dans certains cas. Certaines plateformes ont une tarification variable et les frais seront plus élevés si votre campagne n’atteint pas son objectif de financement. Comme toujours, il est préférable d’adopter l’approche du scénario le plus défavorable et d’utiliser le taux maximal au moment d’estimer les frais de plateforme.

  2. Frais de traitement des paiements par carte. En calculant vos coûts de campagne, tenez compte des frais perçus pour traiter les paiements par carte. Dans bien des cas, de tels frais de traitement amputeront une partie des fonds que vous recueillerez et s’ajouteront aux frais perçus par la plateforme de votre choix. Certaines plateformes perçoivent directement les frais de traitement des paiements par carte de crédit; dans d’autres cas, c’est le partenaire de paiement de la plateforme (Amazon, PayPal, etc.) qui percevra ces frais additionnels. Ces frais égalent généralement entre 2 % et 4 % du montant contribué. Dans la vaste majorité des cas, c’est le propriétaire de la campagne et non la personne qui verse une contribution à la campagne qui est responsable du paiement des frais de traitement.

Impôts

À la lumière de la récente confirmation de l’Agence du revenu du Canada (ARC) que les fonds recueillis au moyen d’un financement participatif sont considérés comme un revenu tiré de l’exploitation d’une entreprise et, par conséquent, imposables, vous devrez tenir compte des montants qui seront payables en impôts au moment d’établir votre objectif de financement. Vous voudrez fixer votre objectif en tenant compte de cette dépense fiscale. Voici une ventilation des impôts qui pourraient être exigibles et payables :

  1. Impôt fédéral sur le revenu tiré d’une entreprise. Au Canada, le taux standard de l’impôt des sociétés s’établit à 15 %. Cependant, les petites entreprises admissibles ont droit à la déduction accordée aux petites entreprises qui réduit ce taux à seulement 11 %.

  2. Impôt provincial sur le revenu tiré d’une entreprise. La plupart des provinces et des territoires du Canada perçoivent aussi un impôt des sociétés. Déterminez, s’il y a lieu, le taux qui s’applique dans votre province ou territoire et ajoutez le montant correspondant au montant qui sera exigé du fédéral afin de connaître le montant total des impôts que vous devrez payer sur les fonds que vous recueillerez.

Trucs et astuces

Assurez-vous d’utiliser le taux d’imposition qui s’applique à vous en fonction de votre province et de la taille de votre entreprise. Vous trouverez l’information dont vous aurez besoin à cet égard sur le site Web de l’ARC.

Éventualités

Comme dans tout, vous engagerez certainement des dépenses imprévues pendant votre campagne de financement participatif. Il est donc avisé de prévoir un montant pour éventualités dans votre budget, juste au cas où… En règle générale, prévoyez un fonds pour éventualités équivalant à entre 10 5 et 30 % des coûts totaux de votre campagne.

Plus vous aurez confiance en vos estimations et plus votre approche au calcul de vos dépenses de campagne est fondée sur le scénario le plus défavorable, moins votre fonds pour éventualités devra être élevé. Cependant, il vaut toujours mieux prévoir plus que moins étant donné qu’une campagne de financement participatif peut évoluer de façon plutôt imprévisible et donc générer des coûts inattendus.

Votre but ultime est d’établir un objectif de financement réaliste qui reflète les coûts réels de votre projet. Cependant, votre objectif de financement doit aussi tenir compte des dépenses et des déductions associées au processus de campagne de sorte à ce que le montant net qu’il vous reste au final soit suffisant pour couvrir les coûts réels de votre projet jusqu’à terme.

Avis de non-responsabilité : Le contenu de cet article et du Modèle de budget de campagne de financement collectif est fourni à titre indicatif et ne doit pas être interprété comme constituant des conseils financiers ou juridiques officiels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here