Entrevues avec Dailymotion et TFO : Comment bâtir un auditoire?

Le directeur des opérations de Dailymotion et le président du Groupe Média TFO partagent quelques astuces pour faire rayonner son contenu numérique.

La question de l’engagement des auditoires était au cœur de l’édition 2015 de Bientôt sur nos écrans. Alors que la distribution de contenus se fait à l’extérieur des canaux habituels, tous les présentateurs ont convenu qu’il faut explorer de nouvelles avenues et de nouvelles pratiques pour joindre ses auditoires.

« Il ne faut pas suivre l’argent, il faut suivre les usages! »

C’est le mot d’ordre lancé par Martin Rogard, directeur des opérations de la plateforme Dailymotion. Il estime que de nombreux créateurs se sont laissé bercer par des illusions qui perdurent au sujet de la diffusion de contenu sur le web.

L’une de celles-ci est « l’illusion de la diversité », c’est-à-dire cette impression qu’il est possible pour un contenu d’émerger très facilement sur Internet. S’il est vrai que tout le monde peut téléverser des vidéos sur Internet, les données démontrent que le temps d’usage est concentré sur les grandes plateformes comme YouTube et Facebook.

Comme nous l’indiquions dans notre rapport intitulé Le défi du grand flou, « seuls quelques acteurs contrôlent le vaste réseau de sources et de distribution ». Le marketing massif et l’exploitation de sujets extrêmement populaires demeurent donc des stratégies souvent nécessaires pour se tailler une place sur le web.

Martin Rogard estime qu’un autre important piège à éviter est cette idée que le modèle de la télévision peut être facilement transposé tel quel sur le web. Il souligne que les créateurs qui réussissent le mieux aujourd’hui sont ceux qui sont nés depuis l’avènement d’internet et qui savent répondre aux attentes des nouveaux auditoires, par exemple en dialoguant et en interagissant avec eux.

Il conseille de miser sur une des grandes forces du web : la possibilité de générer des revenus avec de petits auditoires. La clé du succès est de cibler un public très spécifique et répondre à ses besoins tout en minimisant les coûts de production.

Regardez la version intégrale de l’entrevue réalisée avec Martin Rogard (4:30) :

Multiplier les points d’accès au contenu

Le web est parfois perçu comme une source de concurrence supplémentaire pour les joueurs traditionnels. Pourtant TFO, la chaîne de télévision éducative et culturelle francophone de l’Ontario, a rapidement reconnu que les nouvelles plateformes lui offrent la possibilité de faire rayonner ses productions et de joindre de nouveaux auditoires.

Cette vision a été payante puisque les neuf chaînes YouTube du Groupe Média TFO ont enregistré plus de 100 millions de visionnements à ce jour.

Miser sur différents points d’accès au contenu est devenu une nouvelle façon de « tirer notre épingle du jeu », explique Glenn O’Farrell, président et chef de la direction du Groupe Média TFO. C’est une stratégie de diffusion encore plus gagnante lorsqu’elle est utilisée pour cibler de jeunes auditoires qui consomment de plus en plus de contenu sur leurs appareils mobiles.

M. O’Farrell ajoute qu’il ne faut pas hésiter d’aller à la recherche de nouveaux partenaires pour monétiser son contenu. Par exemple, pourquoi ne pas s’allier à des garderies lorsqu’on produit des vidéos pour enfants?

Regardez la version intégrale de l’entrevue réalisée avec Glenn O’Farrell (2:50) :

Bientôt sur nos écrans a publié un compte rendu des conférences présentées pendant l’édition 2015 que vous pouvez consulter en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here