Felix & Paul Studios: explorateurs du divertissement immersif

Space Explorers - Photo: Peter Ryaux Larsen

Dans ce premier portrait d’une série de trois articles où nous vous présenterons des entreprises canadiennes créatives qui ont le vent dans les voiles, nous explorons les possibles de la narration immersive avec Felix & Paul Studios, organisation fondée il y a cinq ans par Félix Lajeunesse et Paul Raphaël, deux Montréalais avec une expérience préalable en commerce, en vidéoclips et en documentaires.

Les origines: du cinéma 3D à la réalité virtuelle

Avant même de lancer leur entreprise, les fondateurs Lajeunesse et Raphaël avaient développé un intérêt pour le divertissement immersif – soit pour le cinéma 3D et l’holographie à l’époque – et travaillé sur des installations de grande envergure créant l’illusion d’un portail menant vers un autre monde. Pensons notamment à leur travail sur le pavillon du Canada à l’Exposition mondiale de Shanghai en 2010. Ils ont enfin découvert la RV grâce à la trousse du développeur qu’ils avaient commandée dans le cadre de la campagne Oculus Rift sur Kickstarter. Ayant pris acte du potentiel de cette technologie, ils ont immédiatement commencé à travailler sur un système de caméras exclusif permettant de saisir du contenu vidéo sur 360 degrés, puis d’afficher le contenu saisi sur l’Oculus Rift.

En 2014, à SXSW, ils ont contacté l’équipe d’Oculus pour présenter leur projet, Strangers with Patrick Watson. Ils ont été si impressionnés par la vidéo que cette dernière a été incluse dans la première bande démo d’Oculus, avant même l’acquisition d’Oculus par Facebook. Depuis, Felix & Paul Studios a réalisé plus de projets avec Oculus que tout autre studio. Aujourd’hui, Felix & Paul est un chef de file dans l’industrie et travaille notamment avec Google, le Cirque du Soleil, Fox et Universal Studios. En 2016, le studio a levé 6,8 millions de dollars en fonds de premier tour de table (série A).

Felix & Paul Studios emploie maintenant 65 personnes, qui travaillent dans ses deux bureaux, situés à Montréal et à Santa Monica, en Californie. Le bureau californien a été ouvert lorsque le directeur principal du contenu, Ryan Horrigan, s’est joint à l’entreprise. Il est clair qu’être une entreprise canadienne s’avère une force, non seulement pour profiter de l’impressionnante réserve de talents de la région de Montréal, mais aussi pour tirer profit des mesures incitatives pour le cinéma, la télé et les médias numériques ainsi que des crédits d’impôt.

Explorateurs de la RV

Au cours des cinq dernières années, le studio a exploré différents genres en visant toujours l’excellence et la qualité visuelle. Avec des projets comme la série Nomads, le studio a plongé dans le genre documentaire. En collaboration avec le Cirque du Soleil, le studio a aussi développé plusieurs expériences immersives offrant une perspective inédite sur de fascinants spectacles.  De plus, avec les anciens présidents Bill Clinton et Barack Obama, Felix & Paul a produit des œuvres d’impact social qui tirent parti du potentiel de la RV pour faire la lumière sur le changement social au Kenya ou encore pour sensibiliser la population au réchauffement planétaire.

Toutefois, c’est probablement grâce à Miyubi, une comédie d’une durée de 40 minutes présentée au festival Sundance l’an dernier, que l’équipe de Felix & Paul Studios a le plus appris sur la narration, l’interprétation et la composition d’images en RV. D’autres récents projets incluent The Confessional, de courts épisodes humoristiques produits avec Google, et Space Explorers, un ambitieux projet sur deux ans développé en partenariat avec la NASA et SpaceX qui représente l’apogée du travail innovant de Felix & Paul.

Un avantage concurrentiel?

Le studio veille à toujours mettre la technologie au service de son ambition créative: chaque projet lui offre l’occasion d’améliorer son système de caméras exclusif (ex: une caméra sous-marine de ralenti pour le spectacle O du Cirque du Soleil), ses procédures de travail ou, plus généralement, sa compréhension du contenu immersif.

Comme elle développe ses propres outils, l’équipe est en mesure de garder la mainmise sur un système technologique et créatif comme aucun autre studio de RV. C’est d’ailleurs un des facteurs auxquels Felix & Paul doit son succès, en lui permettant de réaliser des gains d’efficacité et de limiter ses coûts. Grâce à ce qu’on qualifie de meilleur système de caméras 3D 360 en direct qui existe aujourd’hui, Felix & Paul Studios s’est rapidement démarqué de la concurrence et a attiré son lot de talents, de détenteurs de propriété intellectuelle et de collaborateurs.

De plus, les créateurs travaillent étroitement avec des fabricants de matériel, principalement Oculus et Google – et de plus en plus avec HTC et PlayStation. Ces partenariats permettent au studio de mettre au point ses propres solutions (qu’il s’agisse de caméras ou d’applications) et de recueillir de la rétroaction des fabricants concernant à la fois la technologie et le contenu. La réalité virtuelle est un espace collaboratif et le fait qu’elle en est encore à ses balbutiements incite les gens à travailler ensemble pour définir l’avenir du divertissement immersif. Pour cette raison, la moitié des 30 projets sur lesquels Felix & Paul travaille actuellement font appel à des talents, artistes et experts externes.

« L’industrie de la réalité virtuelle est en quelque sorte cet écosystème d’individus ayant des expériences très diverses, ce qui donne lieu à un espace collaboratif fort réjouissant.»

Les défis: de la commercialisation à la monétisation

Ryan Horrigan reconnaît que le taux de pénétration et la croissance du marché des casques de réalité virtuelle posent problème. Selon certaines études, on dénombrerait entre 10 et 15 millions de casques sur le marché. Selon Ryan, pour que le contenu de divertissement en RV soit réellement viable, la taille du marché devrait doubler, voire tripler, pour atteindre un total de 25 à 40 millions de casques en Europe et en Amérique du Nord.

Le succès remporté par des produits comme l’Oculus Go et d’autres casques autonomes sans fil joueront un rôle déterminant à cet égard. Bien que certaines personnes dans l’industrie se montrent pessimistes à l’égard du marché du divertissement à domicile, celui des arcades de RV et des cinémas suscite beaucoup plus d’optimisme. Cependant, aucun des joueurs occupant cet espace ne gagne une fortune et aucun d’entre eux n’a encore pris son expansion dans le nombre de villes où il souhaiterait être présent.

Perspectives sur l’avenir

Felix & Paul Studios demeure confiant quant à l’avenir de la RV. L’industrie de la RV pourrait prendre l’envergure du marché des jeux de console. Ryan envisage déjà que la RV fasse partie d’un système global et que des lunettes de réalité augmentée (RA) (avec fonctionnalité de RV) se synchroniseront avec le téléphone dans votre poche. Tout évoluera rapidement après l’arrivée des réseaux 5G et vu les grandes avancées de l’infonuagique. Ryan ajoute qu’ « en ce moment, il y a très peu de doute parmi les créateurs et les consommateurs de contenu sur le fort potentiel qu’ont la RV et la RA pour propulser des histoires et les raconter à travers ces nouveaux mediums. »

Pour l’entreprise, c’est déjà l’avenir. Felix & Paul a vu le jour sous la forme d’un studio de RV cinématographique. Cependant, à mesure qu’il évolue, prend de l’expansion et diversifie ses champs d’intérêt, le studio se transforme en entreprise de divertissement immersif. Les projets de Felix & Paul intègrent aujourd’hui la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte et sont développés pour les lunettes Magic Leap ainsi que les salles de spectacle immersives. Aussi, le studio a un grand intérêt pour des innovations comme les dômes de projection sur 360 degrés (ex: l’Holodôme de Paul Allen) ou l’ambitieux MSG Sphere du Madison Square Garden, une salle de concert et de divertissement de 18 000 sièges qui ouvrira ses portes à Las Vegas en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here