La voici! Mise à jour de mi-année de notre Rapport sur les tendances

Le Fonds des médias du Canada publiait en janvier dernier son rapport sur les tendances 2016 intitulé L’ère de l’expérience qui faisait état d’un environnement de contenus dans lequel les acteurs de l’industrie, de mieux en mieux outillés et sensibilisés aux nouvelles avenues offertes par le numérique, gagnent en expérience et en audace. Cette expérience – on pourrait parler d’un âge de raison – s’accompagne d’une prise de conscience à l’égard du fait qu’un autre type d’expérience, celle de l’utilisateur, influence profondément la création et la distribution de contenu de nos jours.

Pourtant, nous avons déjà maintes fois souligné la tension grandissante entre ce nouveau pouvoir des utilisateurs, d’une part, et des technologies toujours plus raffinées et des plateformes omniprésentes, d’autre part. Plus que jamais, nous sommes entourés de machines rendues « intelligentes » par la force du réseau Internet, le raffinement des algorithmes et la capacité qu’ont ces machines de communiquer entre elles.

Le présent rapport de mise à jour souligne que la « capacité d’apprentissage » des programmes informatiques est encore plus significative. Nul doute que 2016 annonce déjà la place prépondérante qu’occupera l’intelligence artificielle au cours des prochaines années et l’incidence profonde que ce nouveau tournant aura sur tous les secteurs industriels, incluant le secteur des médias de création.

Plus précisément, le défi actuel des entreprises de contenu est de créer des expériences utilisateur  fluides et agréables qui permettent aux consommateurs de naviguer facilement dans un océan de possibilités.

Dans la mise à jour publiée aujourd’hui, le lecteur pourra découvrir comment, dans les derniers mois, les bots ont émergé comme une solution potentielle en raison de l’importance grandissante de la messagerie textuelle dans la vie des consommateurs. Grâce aux remarquables progrès réalisés en matière d’intelligence artificielle, les bots pourraient être annonciateurs d’une nouvelle ère des plateformes conversationnelles et du commerce conversationnel.

Même si cette montée en puissance de plateformes et de technologies toujours plus « intelligentes » comporte ses limites – entre autres celle de la neutralité d’Internet et des enjeux d’interopérabilité –, nos précédents rapports sur les tendances ont démontré que des processus de plus en plus automatisés et transparents pour les utilisateurs laissent présager l’élimination d’intermédiaires dans les échanges, notamment dans les transactions monétaires.

À l’instar de ces précédentes observations, la présente mise à jour permettra au lecteur de se familiariser avec un nouveau modèle de revenu : la gestion dynamique des prix (yield management). Si cette technique est déjà présente dans d’autres industries – le milieu publicitaire, par exemple –, il est question ici d’explorer comment le secteur de l’audiovisuel expérimente actuellement avec ces stratégies de monétisation compatibles avec l’approche centrée sur l’utilisateur.

La mise à jour aborde également l’émergence des « chaînes de blocs » (blockchains). D’abord associée à la monnaie électronique Bitcoin, cette technologie permet de créer un registre automatisé pour consigner l’ensemble des transactions numériques liées à un actif. La particularité est que ce registre est public et que les processus de validation et d’authentification sont décentralisés. Appliquée au secteur des industries de contenus, cette technologie pourrait permettre la création de chaînes de titres publiques qui, par exemple, automatiseraient la juste rémunération pour tous les ayants droit. Elle pourrait aussi permettre de simplifier et de normaliser l’application de contrats en ligne.

Outre ces nouveautés présentées dans cette mise à jour, le lecteur pourra prendre connaissance de données récentes concernant d’autres thèmes abordés dans L’ère de l’expérience. Il y est question notamment de l’essor toujours grandissant de la vidéo en ligne, de la route vers l’adoption de masse de la réalité virtuelle, de la force créatrice des nouvelles générations d’utilisateurs et des stratégies de niche localisées adoptées par les géants du Web et de la télévision pour conquérir le monde.

Vous pouvez télécharger le rapport complet en cliquant ici. Bonne lecture!

Article précédentRéalité virtuelle et stratégies de monétisation
Article suivantShield Five : Comment concevoir une série pour Instagram?
Catalina Briceño
Reconnue comme une communicatrice et mobilisatrice hors pair, Catalina Briceño accompagne depuis 20 ans des entreprises médiatiques et culturelles dans le développement et le déploiement d’initiatives de transformation numérique, d’innovation et de diversification. Parmi ses réalisations marquantes, mentionnons son rôle dans la croissance et le succès international des Têtes à claques (Salambo Productions) ainsi que la création et la direction du service de veille stratégique du Fonds des médias du Canada (2010-2018). Professeure invitée à l’École des médias de l’UQAM, elle partage aujourd’hui sa passion pour la veille stratégique et la réflexion prospective sur l’avenir de la télévision et des médias avec ses étudiants et ses collègues de l’industrie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here