Les sous-genres télévisuels les plus populaires aux États-Unis en 2017

Dramatiques apocalyptiques, séries mettant en vedette des super-héros, comédies de science-fiction… Parrot Analytics fait le point sur les sous-genres télévisuels les plus en demande l’année dernière.

Par Karina Dixon (MIP Blog)

Nous avons l’habitude de nous pencher sur les dramatiques, les émissions factuelles et les formats. Mais pourquoi ne pas creuser plus loin? Les dramatiques fantaisistes, les aventures historiques et même les comédies de science-fiction (comme Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, photo du haut) sont en plein essor en ce moment aux États-Unis. Pour le compte de MIPBlog, Parrot Analytics a mené une analyse exclusive de la demande des auditoires de sous-genres télévisuels dans le cadre d’une récente série de billets Global Focus.

Analyse des sous-genres populaires : 2017 vs 2016

En 2017, la fragmentation des plateformes de contenu télévisé s’est intensifiée plus que jamais. Netflix et Amazon, les chefs de file de la diffusion en continu, ont dépensé des milliards sur du contenu, plusieurs services spécialisés de vidéo à la demande par abonnement (VSDA) ont fait leur apparition et même le réseau social Facebook a fait son entrée dans l’arène du contenu en lançant son service Watch. Entre-temps, la télévision linéaire a continué de diffuser certains des contenus les plus populaires aux États-Unis. Maintenant que plus de contenu est accessible que jamais auparavant, comment la consommation de contenu a-t-elle évolué en 2017?

Parrot Analytics a procédé à l’évaluation comparative des catégories de contenu les plus en demande par rapport à l’année précédente. En établissant la moyenne de tous les sous-genres télévisuels (ou types précis de genres télévisuels) pour 2017 représentant les 20 % les plus en demande pendant l’année, la firme a pu établir les sous-genres les plus populaires auprès des téléspectateurs. Pour une meilleure mise en contexte, le même exercice a été fait pour 2016.

La continuité au classement des sous-genres les plus populaires

Il appert que le sous-genre télévisuel le plus populaire est le même que l’année précédente. En effet, les dramatiques apocalyptiques ont occupé le haut du pavé encore une fois en 2017. Cette popularité s’explique en bonne partie par le très grand nombre d’adeptes ayant suivi les huit dernières saisons de The Walking Dead. Cependant, la série dérivée Fear the Walking Dead et la série The Last Ship de TNT ont permis à ce sous-genre de cimenter son premier rang au classement. Les aventures historiques ont aussi été très populaires encore une fois, ayant gagné un rang dans le classement, grâce notamment à la popularité grandissante de titres comme Vikings (The History Channel) et Black Sails (Starz).

Les séries vouées aux super-héros ont baissé d’un rang, probablement en raison du nombre croissant de titres proposés dans ce sous-genre par la télévision linéaire et la VSDA. L’univers Marvel à lui seul a bénéficié de plusieurs nouvelles séries lancées au cours des deux dernières années par Fox, ABC, FX, Netflix et Hulu. Les dramatiques fantaisistes, alimentées par le méga-succès Game of Thrones, comptent également un plus grand nombre de titres dans la catégorie. Alors que cela a pour effet de diluer la demande globale du sous-genre, c’est aussi une réflexion de la popularité de tels titres depuis maintenant deux ans, surtout que cette popularité n’empêche pas les catégories d’accéder aux cinq premiers rangs du classement.

L’émergence des comédies de science-fiction

Le plus important changement dans le classement des sous-genres télévisuels en 2017 concerne l’arrivée des comédies de science-fiction, qui délogent les drames musicaux (Empire, Nashville) du cinquième rang. L’arrivée de ce sous-genre au classement ne signifie pas pour autant une baisse de popularité des drames musicaux, laquelle popularité demeure comparable sur douze mois. En 2017, les drames musicaux occupent le sixième rang.

C’est plutôt la popularité des comédies de science-fiction qui a monté en flèche, car cette catégorie ne figurait même pas au classement des dix sous-genres les plus populaires en 2016. People of Earth de TBS et Dirk Gently’s Holistic Detective Agency de BBC America ont toutes deux été lancées vers la fin de 2016 et les deux titres ont gagné en popularité en 2017. Le récent lancement de la série à succès The Orville par Fox en septembre 2017 a contribué à solidifier la popularité de ce sous-genre et à hisser la catégorie dans les premiers rangs du classement.

Une raison pour laquelle les comédies de science-fiction pourraient trouver un plus grand écho parmi les téléspectateurs en 2017 est peut-être l’attrait grandissant du contenu de science-fiction en général. Au cours des deux dernières années, Stranger Things de Netflix a dominé la culture populaire et la série est suivie par un énorme bassin d’adeptes. Tout récemment, en octobre dernier, CBS a présenté la première de Star Trek: Discovery, attirant à la fois des Trekkies et des non-initiés à la franchise. Ces deux séries figurent parmi les titres les plus populaires de l’année.

Qu’est-ce que cela signifie pour 2018?

Bien qu’il y ait plus d’endroits que jamais pour consommer du contenu et que les options semblent se multiplier quotidiennement, il est plus important que jamais auparavant d’évaluer la popularité des contenus sans tenir compte des différentes plateformes afin de véritablement savoir ce qui a la cote – qu’il s’agisse de télévision linéaire ou de VSDA.

Le classement annuel des sous-genres illustre que les types de contenu qui suscitent le plus d’intérêt parmi les téléspectateurs ne sont pas dictés par les plateformes utilisées pour les diffuser. Les tendances en matière de culture populaire seraient plutôt en cause. Aussi, ce qui est le plus susceptible de continuer de changer à mesure que le paysage télévisuel évolue est l’attente des auditoires de trouver les types de contenu qu’elles veulent regarder sur l’ensemble des plateformes auxquelles elles sont abonnées.


Cet article est publié dans le cadre d’un partenariat éditorial entre FMC Veille et le MIPBlog

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here