Outlast et l’art d’un genre peu exploité en jeu vidéo : l’horreur

En entrevue, le cofondateur du studio Red Barrels, Philippe Morin, partage ses conseils pour le développement et la promotion de jeux indépendants, et dévoile quelques indices sur très attendu Outlast 2.

Outlast est un jeu d’horreur et de survie avec une approche sans combat et où une large partie du gameplay consiste à s’enfuir. Red Barrels, le studio montréalais derrière l’immense succès Outlast, travaille présentement à la mise au point d’une suite fort attendue.

En entrevue, le cofondateur du studio Philippe Morin souligne qu’il est nécessaire, à l’étape de la mise en marché d’un jeu, de considérer plusieurs options et de s’adapter aux meilleures afin de maximiser les chances de rentabiliser son projet. Il encourage également les développeurs indépendants à analyser la demande sur le marché avant d’entrer en phase de développement pour un nouveau jeu.

« En tant que développeur, tu veux travailler sur un jeu qui te plaît. Mais c’est très important de prendre le temps d’analyser le marché et de créer un projet qui a du sens. Idéalement, tu peux avoir les deux : un jeu qui te passionne, mais qui fait aussi du sens financièrement. »

– Philippe Morin, cofondateur du studio Red Barrels

Pour visionner l’entrevue :

Outlast 2 est présentement en développement et est attendu à l’automne 2016. Pour toutes les nouvelles, consultez les pages SteamFacebook et Twitter.

Un nouvel épisode des Jeux indies : en action ! sera mis en ligne le mercredi 24 février. Revenez nous voir pour obtenir plus d’information sur les coulisses des jeux indépendants canadiens ou abonnez-vous directement à la chaîne YouTube ou au balado iTunes de l’émission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here