Quelles leçons la télévision peut-elle tirer de Minecraft?

When it comes to kids games, Minecraft is currently my favourite IP. Considering its immense success, we might ask ourselves: “What does Minecraft do right that TV could learn from and leverage?”

Par Nick Dorra (MIP Blog)

D’abord, Minecraft est beaucoup plus qu’un simple jeu. Il s’agit davantage d’une plateforme.

Bien que le jeu représente la pièce maîtresse du modèle d’entreprise, selon le développeur Mojang, et que des extensions de la marque comme les ensembles LEGO Minecraftreprésentent des étapes naturelles, ces outils traditionnels n’auraient jamais réussi à faire du jeu le succès colossal qu’il est devenu. C’est la combinaison du « mode créatif » et de la portée de YouTube qui a créé un tout nouveau groupe de très gros joueurs dans le marché des jeux vidéo pour enfants. (Stampy Longnose, illustré ci-dessus et dont le créateur a pris la parole à la conférence MIP Digital Fronts en avril dernier, génère à lui seul 150 000 vues par mois avec ses vidéos tirées de Minecraft.) Leur énorme portée a fait en sorte que Minecraft occupe aujourd’hui l’avant-scène du marché du divertissement pour enfants.

Un important point à noter ici est que Mojang n’a aucun moyen d’influencer ce que les gens font de la plateforme que leur fournit Minecraft. Et c’est très bien ainsi, car s’ils s’essayaient, ils risqueraient d’aliéner leurs principaux évangélistes. De plus, ça n’aurait pas de sens pour Mojang lui-même de tenter de créer une personnalité de Youtubeur étant donné que la créativité, les idées aléatoires et l’authenticité de l’énorme bassin d’adeptes l’emportent largement sur les ressources créatives de toute entreprise, quelle qu’elle soit.

Alors, qu’est-ce que les dirigeants de la télévision peuvent en retirer? Une façon d’envisager la question est de décider si vous voulez jouer le rôle de Minecraft ou de YouTube dans votre récit.

Si vous optez pour le rôle de Minecraft, vous devrez être prêt à créer une plateforme que vous mettrez ensuite à la disposition de tous. Il n’est peut-être pas réaliste de penser à créer votre propre moteur et à laisser tout un chacun filmer ses propres versions Machinima de Walking Dead (même si ce serait très cool!). Cependant, si vous êtes capable de partager un ensemble d’outils créatifs avec un groupe sélect de créateurs en ligne, puis leur laisser en faire ce qui leur plaît, ça pourrait être un bon début.

Mais encore, vous devriez garder à l’esprit que vous ne pourrez imposer qu’un nombre extrêmement limité de restrictions sans quoi vous risquez de tuer dans l’œuf quelque chose qui pourrait s’avérer spectaculaire. Vous devez néanmoins garder en tête que le temps que vous y consacrerez ne sera pas nécessairement gage de succès.

Si vous optez pour le rôle de YouTube, vous devrez alors tirer parti de votre forte influence auprès d’auditoires plus âgés. Êtes-vous capable de trouver un phénomène impliquant des gens qui créent quelque chose qui intéresse les autres et encouragent les personnalités les plus singulières à le partager? Une telle initiative pourrait commencer par une présence Web à faible coût. Ensuite, une fois que des créateurs assez solides se manifestent, vous pourrez considérer porter les concepts qui émergent au petit écran.

PewDiePie a refusé du revers de la main des offres d’une émission télévisée pour une raison fort simple : son auditoire vit sur YouTube. Comme cadre de la télédiffusion, êtes-vous capable de trouver un sujet qui engage votre auditoire ainsi qu’un excellent créateur à la voix authentique pour en parler?

Cet article a initialement été publié sur MIP Blog et est présenté ici dans le cadre du partenariat éditorial FMC Veille – MIP Blog.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here