Organisé conjointement par l’Ambassade de France au Canada et le Conseil des technologies de l’information et des communications (ICTC/CTIC), le Forum France-Canada a réuni les 15 et 16 novembre 2012 à Ottawa une centaine de participants de haut calibre, canadiens et français, chefs de file, régulateurs et dirigeants, représentant des entreprises privées et publiques ainsi que des organismes de soutien et de réglementation des contenus. Pendant deux jours, les participants ont assisté à des conférences et présentations d’études de cas et discuté des défis qui se posent pour à eux. Les discussions étaient orientées autour de trois thèmes :

  • Le consommateur s’empare du pouvoir numérique,
  • Un écosystème numérique viable,
  • Régulation et politiques publiques.

Le forum a été une occasion exceptionnelle pour des décideurs d’univers variés mais désormais liés d’examiner le futur proche et de discuter de leurs intérêts communs dans la création d’industries de contenu viables des deux côtés de l’Atlantique. Ils ont proposé leurs idées et solutions et établi une liste de recommandations à présenter à leurs gouvernements respectifs.

Le présent rapport « Quels enjeux pour les contenus numériques? Un forum France-Canada » résume les principales conclusions auxquelles sont arrivés les participants et en rassemblent les recommandations :

  • Les modèles traditionnels de création et de distribution sont sous pression, tant dans les grandes entités qu’entre les producteurs et entreprises indépendants;
  • Il est devenu presqu’inévitable pour les producteurs de contenus de traiter avec les géants du Web qui ont bouleversé les modèles d’entreprise traditionnels et établi leurs propres règles;
  • La difficulté de trouver des fonds pour financer le contenu, surtout le contenu linéaire indépendant, constitue un enjeu crucial, en France comme au Canada;
  • Au niveau des recommandations, le rapport souligne l’importance de
    • Favoriser et soutenir les échanges et investissements entre les entreprises canadiennes et françaises du secteur, notamment par les coproductions;
    • Créer un environnement catalyseur pour l’entrepreneuriat, soutenir l’innovation et le contenu expérimental ou encore encourager l’émergence de nouveaux types d’investissement;
    • Développer une main d’œuvre compétente et qualifiée, qui aura appris à maîtriser de nouvelles compétences;
    • Encourager l’émergence « d’acteurs nationaux solides», notamment des plateformes de distribution, en mesure de faire concurrence aux entreprises qui dominent le marché.