Nous sommes maintenant mieux outillés pour affronter les profonds changements qui surviennent à l’échelle mondiale en raison de la révolution numérique.

Pour l’industrie du contenu en particulier, il s’agit notamment d’une meilleure compréhension des paradoxes qui ont été présentés dans l’édition précédente du Rapport sur les tendances :

  • Les utilisateurs ont plus de choix que jamais, mais leur capacité d’attention diminue.
  • Malgré la circulation beaucoup plus fluide du contenu dans tous les marchés internationaux et le potentiel accru de rayonnement de la diversité, la mondialisation des goûts supplante les différences culturelles.
  • La démocratisation des médias ouvre le secteur du contenu à de nouveaux venus. Cependant, la réaction — concentration et intégration par de grands joueurs de l’industrie — crée des monopoles et des obstacles à leur entrée.
  • Le secteur numérique est de plus en plus automatisé et dominé par les algorithmes. Cependant, on nous présente des histoires télévisuelles d’une créativité rafraîchissante et nous assistons à l’émergence de nouveaux types de contenus et de formats sur le Web.

Les consommateurs se comportent différemment et ont des attentes plus élevées que jamais. Un insatiable appétit de contenu nous a propulsés dans l’avenir, stimulant des innovations technologiques et générant une demande pour des infrastructures plus robustes et des écosystèmes numériques mieux intégrés. Au fil de cette transformation, forts de leur expérience, les acteurs de l’industrie prennent des risques stratégiques en matière de technologies numériques.

Cette expérience est accompagnée de la sensibilisation envers le fait que c’est un autre type d’expérience, celle de l’utilisateur, qui mène la création et la distribution de contenu de nos jours. L’expérience utilisateur — la façon dont les spectateurs perçoivent le contenu qu’ils consomment, y répondent et interagissent avec celui-ci — constitue le moteur de l’interdépendance toujours croissante entre le contenu et la technologie.

C’est la ligne directrice de ce rapport : chapitre après chapitre, on sent le passage à une nouvelle phase. Sans qu’on puisse parler de maturité ou de stabilisation, l’industrie comprend et maîtrise mieux la culture numérique et les outils technologiques, et plusieurs joueurs en tirent de mieux en mieux profit.

Six tendances

Ainsi, le marché du contenu dans lequel nous évoluons actuellement reflète l’influence sous-jacente de la technologie numérique et ses avantages. À l’aide de nos six tendances habituelles comme cadre de référence, nous vous invitons à explorer les thèmes suivants :

  1. Toujours connecté : Le monde des objets intelligents est à nos portes.
  2. Convergence des écrans : Mobilité, mobilité, mobilité…
  3. Transmédia : L’essor de la réalité virtuelle et augmentée.
  4. La force du nombre : La matérialisation d’un fossé générationnel ?
  5. Monétisation : Le modèle publicitaire : fragmentation et défis.
  6. David contre Goliath : Les marchés de niche, le prochain champ de bataille des géants de la télévision et des technologies ?