Tendances 2018: l’écoute binaurale

Une technologie incontournable pour diriger l’attention et accentuer l’immersion. Cet article est extrait du Rapport sur les tendances 2018.

De quoi s’agit-il?

L’écoute binaurale reproduit à travers un casque d’écoute la façon dont nous entendons naturellement en 3D les sons qui nous entourent. Pour se faire, un léger décalage est créé entre les sons perçus dans chaque oreille. Cette technologie existe depuis plus d’un siècle, mais elle est de retour à l’avant-plan à l’ère de la montée en popularité d’expériences médiatiques vécues individuellement (réalité virtuelle (RV), contenu consommé sur mobile, etc.) Il existe deux types de sons binauraux : le son natif, c’est-à-dire une trame sonore capturée directement en binaural; et le son de synthèse créé à partir d’une piste mono et modifiée grâce à un algorithme. Ce dernier change la donne, puisqu’il est alors possible de créer une trame sonore spatialisée qui se modifie en temps réel selon ce que le spectateur regarde.

Avantages

Inconvénients

Accentue le sentiment d’immersion en stimulant à la fois la vue et l’ouïe pour accroître le sentiment « d’y être ». Le binaural se prête davantage à certains contenus : longues prises de vue, expériences en 360° et réalité virtuelle, recréation d’une acoustique spécifique et scènes d’horreur.
Permet de diriger et maintenir l’attention du spectateur dans les œuvres en 360° et en RV. Pour créer un son binaural de synthèse, il faut idéalement enregistrer séparément les dialogues et le son ambiant.
Produit un son extrêmement clair et précis. Par exemple : un son provenant d’une autre pièce, un chuchotement dans l’oreille, etc. L’efficacité de la spatialisation des sons est liée à la forme individuelle de la tête de chaque utilisateur. Par conséquent, nous ne percevons pas tous de la même manière un enregistrement binaural.
Aucun équipement spécialisé est requis: il ne faut qu’une paire d’écouteurs et un appareil pour visionner/écouter le contenu en question. L’écoute binaurale optimale se fait à l’aide d’un casque (et non via des haut-parleurs). Elle se prête donc surtout aux expériences individuelles.

En quoi est-ce important pour nos industries?

Le son occupe une place prépondérante dans les œuvres en 360° et en RV, puisqu’il constitue un véhicule de continuité alors que l’utilisateur est libre de regarder dans toutes les directions. Les créateurs ont d’ailleurs rapidement compris l’importance du binaural pour accompagner ce type d’expérience, comme le démontrent Strangers with Patrick Watson (2014), du studio montréalais Félix & Paul, et Notes on Blindness (2016).

Un autre avantage du binaural est la possibilité de restituer en trois dimensions un son entendu avec des écouteurs, à l’heure où 43 % des 18 à 35 ans en Amérique du Nord regardent plusieurs fois par semaine des films ou séries sur un téléphone intelligent. L’écoute binaurale est d’ailleurs de plus en plus utilisée en baladodiffusion, mais aussi en télévision. La BBC a entre autres créé une piste binaurale pour un épisode de Doctor Who et pour une série d’épisodes de Planet Earth II produits pour le réseau social Snapchat.

Détails intéressants

Le binaural a vu le jour en France en 1881 grâce au Théâtrophone de Clément Ader, qui permettait d’écouter à distance la représentation d’un opéra en plaçant un combiné téléphonique sur chaque oreille.

Informez-vous

Lisez cette entrevue avec Amaury La Burthe, fondateur d’Audiogaming, qui décortique le travail réalisé pour créer la bande sonore binaurale de l’expérience en RV Notes on Blindness.

Des cas à suivre

Le binaural fait partie des priorités de la division Recherche & Développement de la BBC, qui veut créer de plus en plus d’émissions offrant une piste sonore en binaural. Le but ultime est d’offrir, pour tous les contenus, un son qui s’adapterait automatiquement à l’environnement de l’utilisateur : le binaural quand des écouteurs sont utilisés, un son ambiophonique pour un système de cinéma maison, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here