Tendances 2018: les streamers

Utiliser les données pour gérer la croissance de sa chaîne. Cet article est extrait du Rapport sur les tendances 2018.

De quoi s’agit-il?

Les « streamers » sont des créateurs qui se spécialisent dans la retransmission en direct de vidéos sur des plateformes numériques. Souvent, la diffusion en direct donne la possibilité à l’auditoire d’interagir directement avec le streamer par messagerie instantanée. Le champ des thématiques couvertes par cette forme de transmission en direct est large, mais un des genres des plus populaires est la retransmission de parties de jeux vidéo où le streamer fait la narration en simultané.

Avec la montée des sports électroniques, la demande de contenu de jeux vidéo est en croissance. En 2017, les revenus mondiaux générés par ce type de contenu sont estimés à 4,6 milliards de dollars américains et le bassin de 665 millions d’adeptes de ce type de contenu devrait croître de 21 % d’ici 2021. Des 100 millions d’utilisateurs actifs de Twitch, 15 millions visitent la plateforme spécialisée en contenu de jeux vidéo sur une base quotidienne et ils y passent en moyenne 106 minutes par jour. Pour capitaliser sur cette tendance et capter l’attention de ce public, les plateformes numériques se livrent une féroce concurrence pour attirer les streamers en mettant à leur disposition des outils d’analytique et différentes sources de revenus.

En quoi est-ce important pour nos industries?

Contrairement aux méthodes traditionnelles utilisées pour distribuer du contenu cinématographique, télévisuel ou radiophonique, la distribution en ligne permet d’établir une connexion directe entre le contenu et le téléspectateur, rendant ainsi possible de recueillir des données précises sur la composition de l’auditoire ainsi que ses moments et méthodes d’interaction avec le contenu. L’analytique peut alors aider les producteurs et les créateurs à mieux comprendre leur auditoire et, ainsi, à optimiser leur contenu et sa commercialisation. Cette connexion directe permet aussi de modifier le contenu en temps réel en fonction des personnes qui le regardent. Outre recueillir des données concernant leur propre contenu, les producteurs et les créateurs peuvent aussi utiliser des données disponibles au public (par des services comme Google Trends, des plateformes de médias sociaux ou des entreprises d’analytique privées) pour mieux comprendre les tendances courantes et les améliorations pouvant être apportées à un projet donné pour le rendre plus attrayant aux yeux d’un auditoire donné.

Le cas des streamers est intéressant parce que certains créateurs sont passés maîtres dans l’art d’analyser les données des tableaux de bord mis à leur disposition par les plateformes pour en adapter le rendement, parfois même en temps réel. L’accès aux données place le créateur en contrôle en lui permettant d’apporter des modifications selon l’interaction de l’auditoire avec le contenu. Il y a donc là quelque chose à apprendre pour tous les producteurs de contenus numériques qui distribuent directement auprès des utilisateurs.

Détails intéressants

Ce ne sont pas seulement les diffuseurs de contenu de jeu vidéo qui ont la cote dans l’univers de la diffusion en direct. Les vidéos inspirées par la tendance sud-coréenne mukbang, qui consiste à diffuser des séances de repas prolongés, permettent à certains de leurs créateurs de gagner jusqu’à 10 000 $ par mois.

Informez-vous

  • Visitée guidée du tableau de bord de Twitch et conseils sur l’utilisation des statistiques pour faire croître une chaîne.
  • Le documentaire Web interactif de l’ONF sur les streamers : Streamers talks.

Des cas à suivre

Twitch diversifie ses activités en proposant gratuitement des marathons en direct d’émissions de télévision classiques où le public est invité à participer via la fenêtre de messagerie instantanée de groupe. Quelques éléments au menu : The Joy of Painting, Mister Rogers’ Neighborhood ou encore les 831 épisodes des 23 saisons de la franchise Power Rangers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here